Recruter et manager un Zèbre

December 12, 2016

 

Puisque nos amis zèbres ont leurs façons bien à eux de se positionner sur le marché du travail, il doit y avoir une façon bien particulière de les recruter et de les manager.

Ces casseurs de paradigmes ont en effet cette curieuse façon de nous obliger à revoir nos basiques d'autant plus qu'ils ont tendance à devenir la nouvelle en tout cas la prochaine norme démographique et sociale. Par ailleurs, les exigences de performance qu'impose le marché obligent à s'attacher les services de Hauts Potentiels. Quand les "anormés" deviendront la norme je vous promets qu'on va beaucoup s'amuser...

Si vous êtes employeur ou recruteur, je vous invite à considérer attentivement les points suivants :

 

 - On ne recrute pas un Haut Potentiel sur papier

Le CV c'est bien, les diplômes c'est génial, les références c'est parfait. À ceci près qu'ils sont d'un intérêt bien relatif et ne veulent pas dire grand chose. L'expérience que vous ferez d'un Haut Potentiel au sein de votre entreprise sera complètement unique et dépendra essentiellement des capacités d'adaptations, du sens que votre collaborateur aura perçu de ses missions dans l'entreprise. Ce sens, il votre appartiendra de le lui donner, de l'entretenir, de le lui rappeler et vous assurer qu'il contribue à l'épanouissement général de l'individu (parce que c'en est un !)

 

 - Un zèbre est un "polyexpert", Vous auriez tort de vous en priver.

Il est courant d'entendre des généralités du genre "on ne peut pas être bon partout". Il se trouve qu'un `Haut Potentiel ne pas être expert dans un seul domaine. Combien se sont vu refuser des postes qu'ils pouvaient parfaitement tenir et dans lesquels ils auraient pu exceller simplement parce que les recruteurs trouvaient leur parcours professionnels instables, incohérents. Sachez qu'un HP peut être aussi bon boulanger que comptable, excellent charcutier et génial mécanicien auto à la fois. Je sais, ça surprend mais dites vous bien que ça ne surprend que ceux qui ne sont pas eux-même HP. Et je ne vous cite que des exemples que je connais personnellement.

 

 - On motive un Haut Potentiel avec ses critères à lui

Votre entreprise c'est votre rêve, pas celui de votre collaborateur. Vous vous attacherez donc à surtout vérifier que vous partager des valeurs communes. Un HP n'a aucune intention de vous prendre votre place, il l'aurait déjà sinon. Il a un rapport à l'effort qui n'est pas le votre et son engagement n'aura d'égal que l'intérêt qu'il aura décidé par rapport à son propre projet rêve, sa propre vision de la vie, de sa vie. Vous ne l'enfermerez jamais dans une case non pas parce qu'il n'existe pas la case qui lui correspond mais parce que cette case ne peut être défini que par lui et qui plus est bouge en fonction de ses aspirations (inspirations ?)

 

 - On ne manage pas un Haut Potentiel à la coercition ou à la loyauté

Vous excuserez la redondance à la limite du pléonasme. Un HP est fondamentalement "libre dans sa tête". Qu'il en soit conscient ou pas il sait que vous avez plus besoin de lui que l'inverse. Il sait que son potentiel lui donnera toujours les solutions nécessaires à son évolution. Le management au mérite ne l'affecte pas plus que son pendant : la sanction. Le fait qu'un ordre vienne d'en haut ne suffit à ce qu'il l'exécute. En fonction de son tempérament il saura vous faire part du caractère aberrant d'une consigne en vous le disant ou en "plantant" complètement sa mission aussi facile eut-elle été. Retenez toujours qu'un zèbre est un individu dont la domestication a échoué. Il ne va jamais à l'encontre de sa structure cognitive et émotionnelle (c'est personnel !)

 

 - Servez vous d'outils de profilage

Cela peut paraitre contradictoire mais au-delà du fait que les zèbres soient les champions du paradoxe, utiliser des outils de profilage pourra vous ouvrir à la diversité des personnalités et des différences quelques fois radicales des modes de communication. Encore une fois, il ne s'agit pas les utiliser comme des filtres ou des grilles de lecture pourvues de cases dans lesquelles vous pourrez enfin mettre ces incompréhensibles Archimède. Ils vous sensibiliseront à la nécessité d'adapter votre discours sans pour autant trahir le message. Le DISC et l'Énéagramme sont ceux que je préfère.

 

 - Un Zèbre épanoui c'est un collaborateur performant (et inversement)

Comme quoi ce sont aussi des être humains. Le collaborateur Haut Potentiel a ceci de particulier qu'il ne peut pas vous laisser oublier qu'il est un être humain à part entière dans tout ce qu'il à de singulier. Vous l'engagez pour être productif et il ne peut l'être qu'en étant épanoui. Il est d'ailleurs assez surprenant qu'il ait fallu attendre Idriss Aberkane pour que tout le monde accepte de se l'entendre dire. Il a fallu attendre le troisième millénaire et la caution intellectuelle des neurosciences pour admettre que les êtres humains font bien ce qu'ils aiment faire. On vit un époque formidable !

 

Vous l'aurez compris les paradigmes féodaux qui prévalent dans notre pays sont aujourd'hui contreproductifs dans le recrutement et le management des natifs des générations dites Y et Z. Pour accompagner les recruteurs et employeurs dans cette transition, je vous propose un accompagnement en présentiel et bientôt en ligne avec quelques confrères qui eux même présente ce profil et qui ont développé une expertise particulière dans chaque domaine de la vie professionnelle.

Entre temps je vous laisse (re)découvrir ce livre qui vous explique comment fonctionne un cerveau libéré. Un cerveau de Haut Potentiel.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Articles Récents
Please reload

© 2017 Roméo COURNAL

contact@romeocournal.com