Accompagner les Hauts Potentiels

October 14, 2017

L'accompagnement des surdoués, multi-potentiels et autres zèbres commence à sortir du sujet marginal, du marché niche dans lequel il a été longtemps cantonné. Faut-il y voir une opportunité commerciale, une tendance, ou une prise de conscience, chacun en jugeras en fonction de son point de vue, son expérience et ses intérêts.

J'observe cependant que la génération montante, dite "Génération Z" commence à représenter une part grandissante de la population active et la question de leur accompagnement dans la vie quotidienne tout comme leur encadrement dans la vie professionnelle est un vrai sujet de société. Il ne s'agit pas là d'un épiphénomène, d'une période à passer. Ce sont les fondements même du rapport à soi, à l'autre, au travail, à la vie et au monde qui sont bousculés dans leurs paradigmes les plus anciens, les plus ancrés, les plus féodaux. Le sujet est tellement important que les institutions, entreprises et autres organisations qui ne s'y seraient pas adaptées sont assurées d'une disparition certaine d'ici la prochaine décennie.

Le fait est que les nouveaux modèles économiques, sociaux et culturels sont beaucoup plus adaptés et à l'image des "digital natives" que des nostalgiques du temps jadis. La blockchain, les krypto-monnaies, l'économie participative, la revisite des notions de partage et de propriété y compris immobilières, la prévalence de l'usufruit sur l'appartenance et donc sur la permanence, bousculent des siècles entiers d'apprentissages, d'évidences et les notions même d'utilité et de performance.

Les années que nous vivons sont à la confluence de ces différences, à la charnière de deux ères manifestement bien distinctes.

Les sociétés étant composées d'individus, les changements en cours ont plus attrait à l'individu et sont rapport à lui-même et au groupe qu'aux sociétés elles-mêmes et leurs organisation.

J'ai déjà développé que tout individu nait avec ce que les civilisations occidentales nomment un haut potentiel. La conformation imposée par les structures éducatives et la pression culturel du groupes font perdre à l'individu une part plus ou moins importante de son élasticité et sa complexité cognitives, sa créativité et l'accès à ses ressources subconscientes dites intuitives. Dans le même temps les changements inévitables produits directement ou indirectement par cette même civilisations imposent un niveau de conscience et de performance nécessitant une grande maîtrise de ces mêmes ressources cognitives et intuitives. C'est précisément ce dont disposent naturellement les multipotentiels, faute d'en avoir pu être dépossédés par une éducation domestication normative et standardisante.

À ce jour, je repère trois messages forts à l'adresse de nos amis les zèbres. Le premier, le plus courant, le plus institutionnel dit "Restes à te place et fais ce qu'on te dit". Le second dit à grand coup de "motivational speeches" et de promesses hollywoodiennes "Fais-toi ta place et tu seras reconnu". Pour ma part j'ai choisi la troisième voix. Celle qui dit avec un niveau certain de conscience "Tu es à ta juste place, tout t'est possible, que veux-en faire ?". 

Le prospectiviste qui sommeille (d'un oeil) en moi prévoit que le premier message aura disparu dans dix ans, faute de personnes pour tenir un tel discours. "La normalité n'est pas le summum de ce qui peut s'atteindre", nous as prévenu Anne Claire Damaggio. Le second message aura déçu et décliné mais subsistera plus longtemps par son bel aspect. Le troisième quand à lui sera passé à la première personne du présent de l'indicatif.

Les paris sont ouverts.

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Articles Récents
Please reload

© 2017 Roméo COURNAL

contact@romeocournal.com