De qui sommes nous les esclaves ?

August 22, 2019

Puisque la liberté est la capacité de choisir sa réponse émotionnelle et que nous faisons chaque jour l'expérience de la réponse émotionnelle automatique, il est pertinent de s'interroger sur ce qui nous prive de notre liberté.

Puisque Carl Gustav JUNG nous a rappelé qu'on ne saurait changer ce qu'on n'accepte pas, il apparait opportun d'accepter que nous faisons l'objet d'une certaine domestication et que de loin ou de près nous sommes sous le coup d'un certain esclavage mental.

Discerner cet esclavage n'est pas très difficile. Il suffit de se rendre compte à quel point il peut être difficile d'accepter que nos points de vue soit autant stupides et dangereux que souhaitables et évidents. Il suffit de voir à quel point il est insupportable pour certains de voir partir leur progéniture dans une orientation professionnelle bien différente de celle qu'ils envisageait. Il suffit de voir à quel point il est aisé de penser que certains ont raison et d'autres ont tort. Les exemples sont innombrables.

Le signe le plus courant de l'esclavage mental est le désir de convaincre l'autre, de le convertir à sa propre opinion.

La réaction émotionnelle que nous avons face à un comportement que nous jugeons choquant est forcément le résultat d'un apprentissage, d'un conditionnement, d'une injonction interdisant ou obligeant tel comportement ou tel autre. Cette injonction est la monnaie d'échange de l'affection, de l'amour, du regard des personnes de qui nous dépendions au moment où s'est formée notre dépression infantile précoce et la blessure narcissique à laquelle elle répond. Ce moment où s'est construit notre moi social.

C'est donc ce personnage fictif superficiel et sur adapté qui se retrouve sous le joug de cet esclavage mental et qui défend bec et ongle sa légitimité, son existence, son droit à la vie.
L'émancipation passe forcément par la"désidentification" au moi, le souvenir de qui je suis avant qu'on ne me dise qui je devrais être. Le déconditionnement des dictats socio-éducatifs. C'est tout l'objet du séminaire "Neuro pédagogie - Comment se libérer de son éducation" que je vous propose de suivre en ligne en cliquant sur le lien suivant : https://www.romeocournal.com/product-page/liberez-vous-de-votre-education-1

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Articles Récents
Please reload

© 2017 Roméo COURNAL

contact@romeocournal.com