Quelle est ma mission de vie ?

March 20, 2018

La conscience aidant, nous sommes de plus en plus nombreux à ne plus croire aux promesses des contes de fées et au modèle totalitaire hollywoodien.

Il apparait de plus en plus évident, même au prix de quelques déconvenues et autres épreuves initiatiques, que le seul véritable bonheur, la paix de l'esprit est possible dans l'accomplissement de Soi. Après maintes recherches et maints égarements, l'individu prend conscience que le seul véritable amour sur lequel il peut compter c'est celui qu'il a pour lui-même. Comme quoi tout arrive !

Certains parlent de jouer sa note juste dans la symphonie humaine, d'autres évoquent l'intention d'incarnation. La plupart se retrouvent sous le vocable de "mission de vie". Encore serait-il mieux de savoir ce que l'on entend par cela. Beaucoup semblent penser que cette fameuse note est imposée par je ne sais quelle puissance supérieure. Il semblerait que la fameuse mission de vie soit à trouver comme dans une chasse au trésor dans la jungle de l'expérience humaine. Une fois le trésor trouvé, il se manifesterait comme un métier, s'exprimerait comme une activité professionnelle précise sensée comblée tous nos vides matériels et affectifs. Ce serait encore mettre le bonheur à l'extérieur de Soi. Je n'y crois définitivement pas. Ce serait même antinomique.

Je ne pense pas que la mission de vie soit le résultat d'un jeu de piste où il  y aurait de fait des vainqueurs et des perdants. Il m'apparait plus naturel que la mission de vie soit toutes les possibilités de nourrir son système de valeur. D'où l'intérêt de le connaitre et bien évidemment de le trouver en Soi.

On ne le dira jamais assez, toute démarche de "travail sur Soi" commence par la connaissance de qui nous sommes vraiment, qui nous serions si nous n'avions pas voulu correspondre à ce que l'un ou l'autre attendait de nous. Le meilleur moyen (pas loin d'être le seul) que je connaisse pour cela est mettre à jour son système de valeur. Je ne parle pas des tests de personnalité aussi élaborés et juste soient-ils. Je parle d'une démarche qui ne peut pas échapper à l'échange de personne à personne.

Lorsque j'évoque un système de valeur, je ne parle surtout pas de vertus et de principes qui s'enseignent et qui se transmettent. Malheureusement la langue française les considère comme synonymes alors qu'en réalité elles s'opposent. Tout le monde aimerait bien se taguer de vivre des valeurs de tolérance, de bienveillance ,de respect, d'amour et de compassion. En réalité ce ne sont que les conséquences mécaniques de la connaissance de son système de valeurs motrices et de la décision de les nourrir inconditionnellement et à priori.

Un bon moyen de distinguer une vertu d'une valeur, c'est que la valeur motrice s'affranchi de la présence et de l'intervention d'autrui. Tout un programme...

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Articles Récents
Please reload

© 2017 Roméo COURNAL

contact@romeocournal.com