Qui est l'exemple ?

February 15, 2017

 

"Si vous modélisez les premiers vous vous condamnez à toujours être deuxième" dixit Jean Todt le Mister Bigger Boss de la Scuderia Ferrari. On peut lui accorder quelque crédit...

Quand on marche sur le chemin qui mène à Soi être second c'est se garantir de ne jamais être Soi.

D'un point de vue purement pratique, m'éclairer d'un exemple extérieur créé inexorablement une part d'ombre dans la mesure ou il occultera une part très personnelle de moi qui n'est pas en conformité avec celui qui m'éclaire.

On reproche souvent à des artistes, hommes ou femmes politiques et autres "people" d'être de mauvais exemple particulièrement pour les jeunes. Comme si ces derniers ne pouvaient, voir ne devaient, que dupliquer des modèles qui leurs sont proposés. Je crois au contraire qu'élever un enfant, éduquer un adolescent pour en faire un adulte libre, responsable et épanoui, c'est lui enseigner à s'inspirer de lui même.

La survenance de phénomènes tels que le burn out, la violence gratuite et autres faits de société trouvent à mon sens leurs racines dans cette pression à se rechercher à l'extérieur de Soi même. Cette tendance étant contre nature et l'ordre naturel des choses n'étant pas "menaçable" l'équilibre vient se poser de façon violente à contrario de cette pression. Aussi violemment que la pression est forte.

Toute démarche de développement personnel véritable est une démarche d'autonomisation psychique, de retour à son unicité de naissance occultée par tant de facteurs extérieurs qui de fait empêchent d'être Soi.

Trop de leaders du développement personnel ont fait et font encore l'apologie du travail acharné, de la pénibilité voir d'un dolorisme très judéo-islamo-chrétien. "Seul le travail paye" est un mensonge, une supercherie malveillante à l'attention des personnes qui se cherchent. C'est une affirmation qui prévaut pour les esclaves (je sais, aujourd'hui on dit "salariés"). Le temps passé à une tâche confère une maitrise certaine, bien entendu. Encore faut-il préciser que plus ce temps passé est ludique, plus vite arrivera l'expertise et seul le caractère ludique de ce temps passé confère la maitrise. De fait, seule une activité vécue individuellement comme épanouissante et personnellement comme réjouissante donne ce caractère ludique.

Toute démarche de connaissance de Soi est donc incompatible voir antagoniste de la dictature de l'exemple qui veut que les élites se doivent d'indiquer à la masse le chemin. Nul ne peut vous indiquer le chemin qui mène à vous car nul ne l'a emprunté et nul autre que vous ne peux le découvrir.

Le temps des maitres est révolu. À moins que vous ne l'ayez trouvé tout au fond de vous !

 

 

 

 

 

  

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Articles Récents
Please reload

© 2017 Roméo COURNAL

contact@romeocournal.com