Renoncez et vous recevrez

February 3, 2017

 

Vous avez déjà entendu une phrase comme celle-là sans que ce soit tout à fait celle-là. Et pour cause.

Force est de constater que le discours du focus obsessionnel ne fonctionne pas pour tous et quand bien même quelques uns obtiendraient un semblant de résultat, l'énergie dépensée me parait trop importante pour qu'on puisse parler d'ordre naturel des choses. 

Le travail paye certes, demandez vous recevrez, d'accord. Mais alors comment demander ? D'où vient que certains y arrivent "fingers in the nose" et d'autres triment comme des forcenés sans pour autant connaitre un résultat satisfaisant ?

C'est psychologique ? Oh la jolie poubelle !

C'est karmique ? Oh la grande poubelle !

C'est biologique ? Mais encore !

Heureusement que nous vivons une époque formidable et que les neurosciences et la physique quantique sont "tendances" aujourd'hui parce qu'alors je serais complètement et désespérément perdu.

Gregg Braden a prouvé scientifiquement que la prière c'est le sentiment : une pensée attachée à une tonalité émotionnelle forte.

Son comparse, Le Dr Joe Dispenza dit que le processus de création n'est pas de l'ordre de la demande mais de l'observation quantique.

Je sens que j'en ai perdu quelques uns route. Anyway !

Ce que j'en ai compris c'est qu'en tant que créateur (et nous n'avons même pas besoin d'y croire) nous concrétisons dans la matière ce que nous vibrons. La vibration est émise quand une pensée affectée d'une tonalité émotionnelle forte tourne en boucle dans l'inconscient de l'individu (ou du groupe). Les praticiens en thérapies brèves auront reconnu la définition du traumatisme positif (eh oui, ça existe) ou négatif. Les neuroscientifiques parlent de structure cognitive, de schéma de pensée.

C'est ainsi que le cerveau ou plutôt les trois cerveaux s'organisent de concert pour se conformer au dit schéma et créer des scénarios de vies conformes au schéma et surtout s'éloigner des scénarios de vies qui n'y seraient pas conformes. En faites c'est toute la biochimie du corps qui se conforme à cette réalité construite et à laquelle l'individu a prêté allégeance.

En gardant cette hypothèse je vous laisse imaginer les scénarios de vie de personne dont la structure cognitive se défini par un amour inconditionnel de Soi.

Si vous n'en avez aucune idée je vous invite à rester attentif à la suite de la série des vidéos "Je m'aime donc Je suis". En voici le dernier extrait

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Articles Récents
Please reload

© 2017 Roméo COURNAL

contact@romeocournal.com